Un bon dermatologue se doit d’être le meilleur conseil sur l’épilation. Zoom sur l’épilation laser avec le Docteur Vincent Cante à Bordeaux.

Vous aussi, à l’approche de l’hiver, vous commencez à laisser filer les semaines entre chaque séance d’épilation, quitte à passer en mode grizzli ? Il est vrai que l’épilation n’est pas vraiment un moment de grand bonheur, mais en été, les séances régulières sont pour le moins indispensables. Indispensables, vraiment ? Et si vous optiez pour l’épilation définitive ? Voici nos réponses aux questions les plus courantes.

L’épilation laser, comment ça fonctionne ?

L’épilation laser, aussi appelée épilation définitive, consiste à passer une lumière spécifique sur les zones à traiter afin de détruire le poil directement depuis le bulbe. Pour comprendre le fonctionnement, il faut d’abord savoir comment fonctionne le cycle du poil. Le poil suit un cycle en 3 étapes :

  1. Il pousse
  2. Il arrête de pousser
  3. Il tombe

Il n’y a que pendant la première période du cycle que le poil est connecté au bulbe. C’est donc pendant cette période que l’épilation laser est efficace. En effet, le bulbe est détruit par la chaleur communiquée par le poil. De ce fait, dès lors que le poil n’est plus lié au bulbe, ce dernier n’est pas détruit.

Si tous les poils débutaient leur cycle en même temps, une séance suffirait pour les éradiquer de la surface de votre peau. Mais, bien sûr, ce n’est pas le cas. Il est donc nécessaire de faire plusieurs séances, généralement entre 4 et 8.

Après cela, il peut rester quelques poils, mais très clairs et clairsemés. Une fois que vous aurez réalisé plusieurs séances, vous n’aurez plus besoin d’y penser, été comme hiver. Une séance de retouche de temps en temps peut être envisagée, mais sans obligation. C’est donc un grand confort et un véritable gain de temps.

Prenez rendez-vous avec votre dermatologue à Bordeaux pour une séance d’épilation laser

Quelle est la conduite à tenir avant et après une séance ?

Avant une séance, il est préconisé de se raser, au mieux la veille de la séance, pour que le poil soit le plus court possible et que l’effet soit optimal. En revanche, il ne faut surtout pas s’épiler, sous peine d’empêcher toute efficacité de l’épilation définitive. En effet, si vous épilez, vous retirez les poils, qui ne pourront alors plus communiquer la chaleur au bulbe, qui ne sera donc pas détruit.

Après une séance, l’application d’une crème apaisante est recommandée. En cas d’exposition au soleil, il est essentiel d’appliquer de l’écran total.

A qui s’adresse l’épilation laser ?

Homme ou femme, il n’y a pas de distinction. D’autre part, tous les types de peau peuvent être traités par épilation laser. En fonction de la couleur de la peau, le praticien a le choix entre deux types de lasers. Il utilisera donc un Laser Alexandrite sur une peau claire, et un Laser Yag sur une peau mate, noire ou bronzée. Celui-ci nécessite un nombre de séances laser plus important.

Il est à noter que cela ne fonctionne que sur les poils foncés, les poils blonds et roux ne peuvent donc pas être éliminés avec la lumière laser.

Existe-t-il des contre-indications ? Des zones que l’on ne peut pas traiter ?

Presque toutes les zones du corps peuvent être soumises à l’épilation définitive, sauf pour les sourcils, pour lesquels on se limite à la zone entre les deux, le contour des sourcils étant trop près des globes oculaires.

Cependant, le visage dans sa globalité est une zone délicate. Effectivement, il s’agit d’une zone hormonale, ce qui implique que les poils repoussent généralement quoiqu’il en soit, même si la repousse est bien plus longue qu’avec l’épilation classique. Il faut généralement prévoir des séances de retouche tous les 3 à 6 mois.

D’autre part, l’épilation définitive, comme l’épilation traditionnelle, comporte des risques sur le duvet. Cela risque d’aggraver la pilosité en stimulant la repousse du poil. Cependant, elle reste envisageable et peut, sur la durée offrir de bons résultats. De même, chez les jeunes adolescentes, dont la pilosité n’est pas encore vraiment en place, il n’est pas recommandé d’avoir recours à l’épilation définitive.

Enfin, il est impossible de procéder à une épilation laser sur une zone lésée ou tatouée. La prise de certains médicaments (an ticoagulants, activateurs de bronzage…) empêche également d’avoir accès à cette méthode tout comme une hypersensibilité à la lumière ou des antécédents de cancer de la peau.

L’épilation laser est-elle douloureuse ?

Non, l’épilation définitive n’est pas douloureuse. En revanche, certains patients ressentent un certain inconfort. Le passage du laser peut provoquer des picotements ou une sensation de chaleur intense qui peut être désagréable.

Combien coûte une épilation définitive ?

Le budget de l’épilation laser est tout à fait proportionnel à la surface traitée. Par exemple l’épilation définitive de la lèvre supérieure coûtera environ 50€, tandis que les aisselles représentent un budget de 80€. Un maillot intégral revient à 150€ alors que les jambes complètes demandent un investissement de 370€ euros.

En comparaison, une épilation classique de la lèvre coûte entre 10 et 15€, les aisselles ou le maillot, entre 15 et 20€ et les jambes une quarantaine d’euros. Mais celle-ci est à renouveler environ toutes les 3 à 4 semaines pour conserver un bon résultat.

Vous savez à présent l’essentiel à propos de l’épilation laser. Entre praticité, gain de temps et économie, c’est une vraie bonne alternative à l’épilation classique. Homme ou femme, nous nous tenons à de votre première séance.